LES EXAMENS CONFÉDÉRAUX

 

 

 

 

 

LE CURSUS CMF

1. Formation musicale

Les épreuves suivent le programme de la CMF. Elles sont préparées par une commission réunie autour d'un vice-président fédéral.

Dénomination des épreuves : probatoire

- 1er cycle : années A, B, C et fin de cycle
   - 2ème cycle : années A, B, C et fin de cycle
- 3ème cycle : années A, B et fin de cycle

Le programme présente plusieurs épreuves : écoute globale, lecture de notes, lecture de rythmes en autonomie, chant préparé, chant en autonomie.

2. Épreuve instrumentale

1er cycle

Niveaux A, B, C, fin de cycle.

Chacun des niveaux A , B , C à l’intérieur du cycle correspond à un niveau susceptible d’être atteint par un élève au cours d’une 1ère année de pratique (A) d’une 2ème année (B) et d’une 3ème année (C).

Les élèves se présenteront donc successivement en 1CA, 1CB puis 1CC. Le professeur pourra ajouter un niveau probatoire si l’élève n’est pas prêt pour interpréter le morceau 1CA. Il pourra également faire « sauter » une année s’il juge l’élève prêt à le faire. L’élève peut ainsi , à son rythme, atteindre le niveau fin de 1er cycle en 3 ou 4 ans. C’est le niveau à atteindre en fin de cycle qui est important pour passer dans le cycle suivant. Donc cette épreuve de fin de cycle est obligatoire.

L’épreuve de fin de cycle se passe avec accompagnement piano ou CD.

2ème cycle

L’élève se présente successivement en 2CA puis 2CB puis 2CC et enfin et obligatoirement en fin de 2ème cycle. Le professeur pourra également faire "sauter" une année s'il juge l'élève prêt à le faire. L'élève peut ainsi à son rythme atteindre le niveau fin de 2e cycle en 3 ou 4 ans. C'est le niveau à atteindre en fin de cycle qui est important pour passer dans le cycle suivant. Donc cette épreuve de fin de cycle est obligatoire.

Les épreuves des années A, B, C, du 2ème cycle se passent avec accompagnement CD ou piano.

Les épreuves fin de 2ème cycle se passent avec accompagnement piano.

3ème cycle

L’élève se présente successivement en 3CA puis 3CB et enfin et obligatoirement en fin de 3ème cycle.

Nous déconseillons très fortement les "sauts" d'année en 3e cycle.

Les épreuves du 3ème cycle A, B, F se passent avec accompagnement piano.

Le programme de toutes les pièces instrumentales parait chaque année dans le supplément du journal CMF, dès le mois de décembre. La pièce instrumentale à interpréter est la 1ère de la liste de chaque niveau, les 4 suivantes de la liste sont les annales-ressources des années précédentes.

 /!\ pour certains instruments en fin de cycle il y a plusieurs pièces à interpréter obligatoirement.

 

LES EXAMENS CMF

 

1. Leur organisation.

Contrôle continu

Dès l'inscription aux examens, vous pourrez choisir de ne présenter vos élèves qu'au contrôle final ou inclure une part de contrôle continu. Choix possibles en FI et/ou FM. Vous aurez alors besoin d'indiquer une note (ou deux selon le choix) de contrôle continu annuel (possibilité jusqu'à une certaine date. Passé cette date, seule la note de contrôle final entrera dans la notation finale de l'élève).

Cette note interviendra de la manière suivante :

1er cycle : contrôle continu 60% du total des points et contrôle final 40%

2e cycle : contrôle continu 50% du total des points et contrôle final 50%

3e cycle : contrôle continu 40% du total des points et contrôle final 60%

 

Formation musicale

Les épreuves 1CA, 1CB, 1CC se passent « en interne » dans les écoles de musique. Ce sont les professeurs de ces écoles ou d’écoles extérieures qui font passer les épreuves (jamais les professeurs que les élèves ont en cours).

Les épreuves de fin de 1er cycle se passent dans un ou des centres d’examen organisés par les présidents de délégation.

Les épreuves 2CA, 2CB, 2CC se passent « en interne » dans les écoles de musique. Ce sont les professeurs de ces écoles ou d’écoles extérieures qui font passer les épreuves (jamais les professeurs que les élèves ont en cours).

Les épreuves de fin de cycle (2ème et 3ème) ainsi que tout le 3ème cycle se passent dans des centres CMF dits « de l’ Ascension » (pour les 3CA et 3CB c'est une spécificité de notre Fédération qui permet d'uniformiser les validations d'acquis).

 

Formation instrumentale

L’organisation de ces examens instrumentaux est la même que pour la formation musicale.

2. Les examens en eux-mêmes

Formation musicale

La battue de mesure est obligatoire à partir de la fin de 1er cycle. Avant ce niveau, un geste de pulsation doit être perceptible s’il n’y a pas de battue.

En lecture de notes on juge : la lecture et le tempo.

En lecture rythmique on juge : le respect des cellules rythmiques, le tempo, le respect de la mesure, la lecture des notes.

La lecture chantée est faite avec accompagnement enregistré.

Le chant déchiffré se fait avec un CD d’accompagnement.

Les notes sont /20.

Les jurys ont à utiliser toute la gamme de notes de 0/20 à 20/20.

Chants préparés

Sur le site fédéral vous trouvez un lien pour télécharger les 3 chants à préparer par niveau (2 pour le 3e cycle) avec la bande son.

Ces chants sont d'esthétiques différentes (aussi bien du G. fauré que du N. Leroy !). Ils sont présentés avec musique et paroles et pourront ainsi être chantés soit avec les notes ou les paroles. Vous pourrez éventuellement vous en servir pour vos auditions de fin d'année.

La lecture chantée déchiffrée n'existe plus et est remplacée par un chant en autonomie donné à l'élève 2 semaines avant l'examen avec accompagnement (cela ne concerne que les 1ers et 2èmes cycles, le 3ème cycle reste similaire à ce qui existait déjà).

La lecture de rythmes déchiffrée n'existe plus et est remplacée par une lecture de rythmes en autonomie avec notes et/ou rythmes et quelques mesures en improvisation, donnée à l'élève 2 semaines avant l'examen avec accompagnement. Les parties avec notes pourront être lues soit en clé de sol soit en clé de fa (cela ne concerne que les 1ers et 2èmes cycles, le 3ème cycle reste similaire à ce qui existait déjà).

Ces lectures se doivent de n'être préparées que par l'élève seul, sans l'aide du professeur : c'est la finalité et l'essence même de ces épreuves.

 

Formation instrumentale

On juge le tempo, la justesse, la technique, les nuances et la musicalité. On tiendra compte des exigences attendues pour chaque niveau (ex : la musicalité sera différente chez un élève de 1CA et chez un élève de fin de 1er cycle).

On est quand même exigeant dans la notation afin de ne pas envoyer un élève en année supérieure alors qu’il n’en a pas le niveau (surtout en fin de cycle).

Les jurys ont à utiliser toute la gamme de notes de 0/20 à 20/20. Dans le cas de notes inférieures à 10/20, le jury remplira systématiquement une feuille d'appréciation et d'évaluation des compétences à destination de l'élève.

 

Les UV fin de cycle

Les UV fin de cycle sont des UV indépendantes auxquelles on s'inscrit séparément :

UV Formation Musicale (1) / UV Formation Instrumentale (2) / UV Autonomie (3)

Les diplômes seront édités séparément, après chaque obtention.

Une fois les 3 UV acquises (auxquelles s'ajoute l'UV de pratique collective automatiquement accordée (4), l'école de musique peut demander aux services de la fédération un diplôme CMF de fin de cycle.

L'obtention des UV FM ou UV FI permet l'inscription en année supérieure en FM ou en FI.

 

(1) UV Formation Musicale : fin de cycle

Elle comporte :

- Lecture de rythmes en autonomie : épreuve donnée à l'élève une quinzaine de jours avant l'examen

- Lecture de notes

- Lecture chantée en autonomie, épreuve donnée à l'élève une quinzaine de jours avant l'examen

- Chants préparés

- Ecoute globale : sensorialité, relevés, dépistage de fautes, théorie

 

(2) UV Formation Instrumentale :

- L'épreuve intracycle comporte une œuvre imposée (ou 2) : la 1ère de la liste CMF.

- l'UV FI de fin de cycle comporte une œuvre imposée (ou 2) : la 1ère de la liste CMF. Et facultativement, une autre œuvre imposée d'esthétique contemporaine ou moderne. Elle est indiquée en option. L'élève obtient une note /20 pour la ou les œuvres interprétées.

 

(3) UV Autonomie : fins de cycle

L'élève doit proposer un projet artistique personnel afin de montrer ce qu'il sait faire avec tout ce qu'il a appris durant son cycle et en étant plus ou moins guidé par ses professeurs d'instrument, de FM et de pratique d'ensemble ou par un tuteur coordonnateur. Cette UV artistique permet de montrer comment l'élève l'utilise dans le cadre d'un "spectacle", les acquis qu'il a obtenus au travers de ses études "techniques".

Le projet peut se concrétiser sous diverses formes pour lesquelles l'élève doit se présenter en condidtion de concert avec l'instrument pour lequel il est inscrit. De manière non exhaustive : une pièce musicale de style, esthétique et formation (du solo au quintette) au choix, improvisation libre ou sur grille, composition personnelle ou d'une connaissance théâtre musical etc. L'élève peut être accompagné par des membres de sa famille, des amis, des pédales d'effets, des instruments traditionnels ou expérimentaux, des danseurs, des récitants, une programmation personnelle sur séquenceur, etc. Tout cela peut être noté lors d'une audition de classe, spectacle, concert...

Par contre, les simples accompagnements du commerce sur CD sont à éviter sauf pour des pièces mixtes (instrument + bande électroacoustique). En fin de 1er cycle il est évident que l'on peut utiliser un accompagnement CD si on le souhaite mais : l'élève se prend en charge du début à la fin de l'épreuve, dont sa mise en place dans la salle. Il doit se présenter (nom, prénom, école de musique etc.) et présenter son projet artistique (ce qu'il joue, pourquoi, comment il s'est préparé etc.).

Si cette mise en place d'un projet artistique est compliquée, une pièce vraiment au choix du candidat et notamment pour son esthétique peut servir pour valider l'UV autonomie (notamment pour le 2ème cycle) si elle est complétée par d'autres données artistiques et intégrée à un projet personnel. C'est à dire que l'élève doit expliquer comment elle s'intègre dans l'histoire de la musique mais aussi son parcours personnel, comment il s'y est préparé, ce que cela lui a apporté etc. Les candidats peuvent aussi "piocher" dans le répertoire proposé en musiques actuelles.

 

(4) UV de pratique collective :

Elle est accordée d'avance à tous les candidats puisqu'en principe tous les élèves font partie d'un groupe musical : orchestre de chambre, orchestre d'école, harmonie...

Une école peut demander qu'un élève n'obtienne pas cet UV par exemple parce qu'il refuse d'intégrer l'orchestre ou de jouer avec d'autres élèves. Il faut alors faire la demande aux services de la fédération afin de décocher la case correspondantes. De ce fait il n'aura pas, par exemple, les 4 UV nécessaires à l'obtention du diplôme CMF.



3. Les récompenses

Notes /20 et mentions en formation musicale et instrumentale :

Passage à 10/20 (mention assez bien).

L’élève ayant obtenu une mention Bben en fin de 3ème cycle peut se présenter au Concours d’Excellence CMF.

4. Les membres du jury

Les présidents de délégation veillent à ce que les épreuves « internes » se déroulent dans les meilleures conditions possibles, par exemple par une distribution des copies d’examen en nombre suffisant et ce, bien à temps. Ils veillent également à ce que les élèves ne passent pas l’examen avec leur(s) professeur(s) habituel(s).

Les jurys « internes » ou de centres d’examen seront des professeurs ou musiciens reconnus pour leurs qualités pédagogiques et surtout spécialistes de l’instrument ou de la famille d’instrument à noter.